L'Irlande possède quelques sports typiques qui ne se pratiquent que sur l'ile. On les appelle les sports gaéliques. Ces sports sont le football gaélique, le hurling, et le camogie, qui est le hurling pour les filles. Le terrain associé à ces sports est Croke Park, au Nord du Royal Canal.

En matière de sport, il est passionnant de prendre part à quelque chose de grandiose, de partager une émotion. Les sports nationaux irlandais, pratiqués aujourd’hui par la Gaelic Athletic Association (GAA), offrent cette occasion unique aux spectateurs. Le hurling, par exemple, n’est pas seulement le plus ancien de tous les sports irlandais, avec des origines remontant à l’ère pré-chrétienne, c’est également l’un des sports de terrain les plus rapides du monde.

Les Irlandais se sont également appropriés les jeux de rugby et football, pour en faire un sport à eux. Chaque coin d’Irlande est fier de son style traditionnel particulier, tant et si bien que les fans pensent que leur équipe a l’Esprit du Leinster, le Courage de l’Ulster, le Cœur du Munster ou la Force du Connaught.

Le Beagling se pratique en hiver. C'est une sorte de chasse à courre à pied. Les participants derrière une meute de "beagles" partent sur les traces d'un lièvre. L'animal n'est pas tué. Le sport ne demande aucune expérience particulière sinon une bonne résistance car la poursuite est rude.

Le Road-bowling, ou Bowling sur route est surtout pratiqué dans le comté de Cork. Il s'agit d'aller d'un village à un autre, ou d'un point à un autre, en jetant le moins souvent possible une boule style boule de pétanque.

Le Handball est un jeu est plutôt apparenté à la belote basque, il se joue à la main nue avec une petite balle que l'on fait frapper contre un mur.

Le Hurling

Ce jeu violent et rapide existait déjà avant l'ère chrétienne. C'est une sorte de hockey où tous les coups sont permis. On y joue avec une crosse en frêne ou "hurley" et une petite balle de cuir ou "sliotar". Les quinze joueurs de chaque équipe peuvent envoyer la balle à n'importe quelle distance et à n'importe quelle hauteur ou la passer avec le hurley. Le jeu est très populaire à Cork et dans l'ouest de l'île ; il est également pratiqué à Antrim, presque exclusivement par des catholiques.

Le Football Gaélique

Plus encore que le hurly, le football et le football gaélique sont pratiqués en Irlande avec un certain sectarisme. Les protestants sont rarement supporters du football gaélique. Le ballon est plus petit que celui du football et le score est basé sur un système de points. Les règles tiennent de celles du rugby et du football. Le jeu exige de la force et de l'endurance. Dans le football gaélique, l'intervention de la main est autorisée.

Les compétitions

Les All-Ireland Championship (championnats nationaux) de football et de hurling mettent en présence une équipe par comté, Irlande du Nord inclus, les rencontres sont d'abord inter-province (Leinster, Munster, Connaught, Ulster) et culminent par la finale au mois de septembre (qui se joue toujours à Croke Park quels que soient les comtés finalistes). On peut à cette occasion voir les rues de Dublin se recouvrir des couleurs de chaque équipe.

Dans le passé, les jeux gaéliques focalisaient les sentiments nationalistes ; ils furent alternativement découragés par les autorités anglaises et stimulés par les républicains. En 1884, la Gaelic Athletics Association (GAA) vit le jour pour empêcher la prolifération des jeux anglais et promouvoir les jeux irlandais. Jusqu'en novembre 2001, aucun membre du RUC (Royal Ulster Constibulary, police de l'Irlande du Nord) ne pouvait être membre du GAA (c'est à dire joueur, entraineur, ...). Quant au rugby, l'équipe nationale représente l'Irlande tout entière : des nationalistes du sud jouent au côté des unionistes du Nord.

Rubriques liées

Vie pratique en Irlande