La République d'Irlande est officiellement bilingue. La plupart des noms de lieux sont indiqués en anglais et en gaélique. Parfois, on peut trouver des indications en gaélique seulement. Contrairement aux idées reçues, le gaélique n'est pas proche du breton mais du groupe linguistique gaélique, qui comprend l'irlandais, donc, le gaélique d'Ecosse et le manx (de l'île de Man).

Le gaélique fut la langue dominante en Irlande pendant des siècles. Il amorça son déclin au XIXe siècle, avec la pénétration massive de l'anglais, de l'idéologie et du mode de vie de l'occupant britannique. Un coup presque fatal lui fut porté par la grande famine de 1844 à 1850. Aujourd'hui, le gaélique est peu parlé et circonscrit à quelques "poches" dans le Kerry, le Connemara et le Donegal. Cette langue aurait probablement fini par s'éteindre tout doucement si, à la fin du XIXe siècle, un mouvement culturel n'avait tenté de la sauver. Il ne s'agissait pas de supplanter l'anglais -- les plus ardents défenseurs du gaélique ne pensaient nullement que celui-ci reprendrait l'avantage -- mais plutôt de redécouvrir son identité culturelle, nationale, et de redonner au peuple le sens de sa différence et de son unité.

En 2015, 20% des Irlandais le parlent plus ou moins couramment à partir du gaélique appris en classe (il est obligatoire à l'école primaire). Les fonctionnaires irlandais doivent passer un examen de gaélique pour pouvoir exercer. Aujourd'hui le gaélique vit une contradiction. D'abord, chaque année, des milliers d'élèves vont en été dans les Gaeltachts, de petits bouts du territoire où le gaélique prend le pas sur l'anglais. Motivés, ils possèderont rapidement la maîtrise de la langue. Il existe aussi des Gaelic Schools. Le gaélique y est parlé en permanence et l'anglais n'est qu'un enseignement au même titre que les mathématiques ou la musique. L'autre terme de la contradiction, c'est que le gaélique n'apparaît plus indispensable. Ayant été imposé à l'école, vécu comme une corvée, n'en voyant pas la nécessité dans la vie sociale, beaucoup de gens ont une réaction de rejet.

Rubriques liées

Vocabulaire gaélique

Les langues parlées en Irlande