" On chercherait en vain deux nations dont les peuples ont plus de trait de ressemblance, et davantage de passions et de préjugés en commun, que la France et l’Irlande " ... affirmait John Dillon en 1848. Ces affinités plongent leurs racines dans une communauté de tempérament, de destin et d’intérêts qui place la France et l’Irlande en situation de partenaires privilégiés au sein de l’Union Européenne. Le français est la première langue étrangère apprise à l'école et les Français sont bien accueillis.

Les français en Irlande

Mi-2015, le nombre d’inscrits au registre des Français établis hors de France était de près de 10,000. La communauté française est en progression et est évaluée, en tenant compte des personnes qui ne sont pas inscrites, à environ 25 000 personnes. Il est difficile de marcher en centre ville de Dublin sans entendre parler français.Plutôt jeune, établie pour sa majorité à Dublin et ses environs, elle est essentiellement présente dans le secteur tertiaire, notamment dans l’informatique, l’électronique, la restauration et l’hôtellerie.

L’investissement français en Irlande est relativement important, avec quelques centaines d'entreprises dans divers secteurs de l’industrie et des services.

Plusieurs cercles de francophones cohabitent, sans forcément se mêler. Le mercredi soir, suite à l’échange linguistique ayant lieu de 18h à 20h à la bibliothèque centrale de l’ILAC (située sur Henry Street, en face du magasin Arnotts), la conversation se poursuit de manière plus informelle au pub. L’association des Français en Irlande organise des visites culturelles, des repas et des soirées pub.

Dans les autres rubriques

L'expatriation en Irlande