Le CV

Un CV à l’Irlandaise n’a ni la concision du CV américain de moins d’une page, ni les détails du Lebenslauf (histoire d’une vie) allemand. Il n’est pas non plus stéréotypé et statique comme la plupart des CV français, mais doit s’adapter au poste que vous sollicitez; vous le ferez notamment par l’utilisation de mots-clefs contenus dans l’annonce de présentation du poste ou en mettant l’accent sur tel ou tel aspect de votre parcours. Certaines grandes sociétés utilisent une techonologie de pointe qui leur permet de scanner les CV et de ne retenir que ceux comprenant un certain nombre de ces mots-clefs.

Le CV doit être imprimé sur papier standard, ne pas dépasser deux pages et se présenter en recto-verso (surtout pas d’agrafes ou de trombones)
Vous devez utiliser la même police d‘écriture (sans caractères gras ou italiques) avec le numéro de téléphone sur une ligne séparée des nom et adresse.
Vous devez présenter votre expérience professionnelle par ordre chronologique inversé, en commençant par le poste le plus récent .
Indiquez bien votre intérêt, s’il est réel, pour la société où vous postulez. Ainsi gardera-t-elle peut-être votre CV pour un autre poste.

Parmi les mots-clefs que vous pouvez utiliser dans votre CV pour lui donner plus d’attrait et le « positiver » : « achieved, analysed, built, co.-ordinated, created, developed, established, generated, increased, initiated, led, motivated, negociated, organised, planned, saved, sold, trained, vitalised, won » qui suggéreront des capacités d’action et de « leadership » , ou encore d’« esprit d’équipe », « collaborated, contributed, participated, group, projet, team ».

Il est possible de citer les noms et coordonnées de deux références. Ces références sont vérifiées très régulièrement. Le style est narratif. Il faut axer l'information sur les tâches effectuées. La rubrique "interests" doit être particulièrement dévéloppée. Les expériences professionnelles sont déclinées dans un style rétro-chronologique.

La lettre de motivation

La lettre de motivation n’est pas toujours requise et doit être dactylographiée, sauf demande contraire. Beaucoup moins formelle qu’en France, elle comprend principalement une présentation personnelle et un rappel de l’offre à laquelle vous répondez en guise d’introduction, un paragraphe sur votre adéquation avec les qualités requises par l’employeur, puis enfin, les remerciements et l’indication que le CV est joint.

Les entretiens de recrutement

Une série de deux entretiens formels sont fréquents pour les postes techniques. les entretiens collectifs et les discussions de groupes sont répandues pour le recrutement de cadres. Une importance tout particulière est donnée aux centres d'intérêts et aux réalisations personnelles. Il est important de mettre en avant les qualités de leadership et de dynamisme auprès des recruteurs irlandais.

Les tests d'aptitude sont d'usage courant en Irlande surtout pour les jeunes diplômés et les emplois adminitratifs. Les tests de personnalités sont importants pour les cadres intermédiaires et les cadres supérieurs.

Lors de l’entretien d’embauche, soyez (raisonnablement) détendu. Même si les relations de travail sont très informelles (dès la première rencontre, on s‘appelle par son prénom), ne vous laissez pas prendre au piège de la familiarité. La première impression que l‘on doit avoir de vous est de quelqu‘un de sympathique, souriant mais avec un certain sérieux. Surtout n‘arrivez pas en retard. Même si les Irlandais ont la réputation d‘être eux-mêmes très peu ponctuels, ils n‘apprécieraient pas que des Français (qui partagent cette réputation avec les Irlandais) le soient pour leur premier entretien. Présentez-vous en énonçant votre nom entier et serrez la main que l‘on vous tend. Regardez votre interlocuteur droit dans les yeux.

Dans les autres rubriques

Trouver un emploi ou un stage en Irlande