Le cinéma irlandais

L'Irlande et ses paysages spectaculaires sont le pays de prédilection du cinéma depuis toujours. Beaucoup de films mettent l'île en vedette, la beauté de ses paysages prenant le pas sur son climat capricieux. Cork, Galway et Dublin hébergent un festival cinématographique international.

Parmi les films classiques figurent "L'Homme d'Aran" de Robert Flaherty tourné en 1934, et qui est un documentaire sur les conditions de vie difficiles des habitants des îles d'Aran. Egalement "L'Homme tranquille (The Quiet Man)" avec John Wayne et Maureen O'Hara, réalisé par John Ford en 1952, ou La Fille de Ryan (Ryan's Daughter), film à grand succès de l'année 1970, tourné par David Lean. L'histoire écrite par Robert Bolt a lieu à l'époque de l'insurrection de Pâques et raconte comment une femme irlandaise tombe amoureuse d'un officier anglais, à la consternation générale. La distribution comprend des stars comme John mills, Sarah Miles et Robert Mitchum.

Dans les années 1990, des cinéastes de renom ont tourné des extraits de "Excalibur" et "Brave Heart" dans le Wicklow et "Il faut sauver le Soldat Ryan" dans le Wexford, sur la côte est. De même, Stanley Kubrick a utilisé les châteaux de Caher (comté de Tipperary) et Huntington (comté de Carlow) pour tourner Barry Lyndon (version du conte de Thackeray qui narre l'histoire d'un aventurier irlandais). De nombreux autres films ont pris l'île pour décor. "Cal" de Pat O'Connor, aborde le sujet de l'IRA avec délicatesse. "Far and Away" utilise le quartier de Temple Bar à Dublin pour camper la ville de Boston au XIXe siècle.

D'autres films ont également été tournés à Dublin tels que "les Commitments", "My left Foot", de Jim Sheridan, qui retrace la vie poignante d'un écrivain gravement handicapé, mais aussi "The Lonely Passion of Judith Hearne" qui conte l'histoire émouvante d'une vieille fille distinguée et professeur de musique (Maggie Smith) tombant éperdument amoureuse d'un chercheur d'or (Bob Hoskins). Enfin Neil Jordan a tourné "the Miracle"" à Bray et à Dublin. C'est l'un des films les plus irlandais du réalisateur plus connu pour son film "The Crying Game".

Le théâtre irlandais

L'Irlande est célèbre pour ses représentations théâtrales. Le plus beau théâtre vivant se joue dans la rue. Le jour de Bloomsday, les citoyens portent les costumes "joycéins" et déambulent dans les rues ; toute la ville est un théâtre. Plus formellement, les grandes oeuvres irlandaises se jouent à l'Abbey Theatre et au Gate Theatre à Dublin : Beckett, O'Casey, Wilde ou des auteurs contemporains comme Brian Friel et John B. Keane.

Dans les autres rubriques

La culture irlandaise